Rencontre avec Nicolas Laffaille

TEXTE : Camille Lepape / Nicolas Laffaille

PHOTOS : Nicolas Laffaille

Publié le:

7 mai 2018

De Voyages en Villages part à la rencontre de ces français passionnés qui créent, entreprennent, aident, travaillent ou font rêver, et qui apportent, à leur échelle, leur pierre à notre pays.

Aujourd’hui, rencontre avec Nicolas Laffaille, photographe de 27 ans, qui capture entre autre les plus beaux paysages de France. Il a créé depuis peu son site Océan de couleurs(.com), une belle vitrine de ses talents et passions, mais aussi de ses services en communication et marketing digital. Il nous en parle ci-dessous !

Quel a été ton parcours ?

Je suis né à Lourdes, en Occitanie. Je n’ai pas quitté la région durant tout mon parcours atypique qui tend vers le miracle. Mon manque d’implication dans mes études m’a contraint à sortir du cursus général et m’orienter vers un baccalauréat professionnel de comptabilité. Une fois le diplôme obtenu, j’ai décidé de miser sur une grande passion, le sport. Après 2 années de Licence STAPS perturbées par une blessure « grave » dans le milieu du sport, j’ai stoppé mes études.

Des années de travail intérimaire par-ci par-là et de remises en question m’ont encouragées à reprendre mes études. J’ai décroché une alternance pour un BTS Technico-commercial option environnement et énergies renouvelables. Diplôme en main, j’ai tout de même décidé de continuer dans ma lancée en effectuant un Bachelor Chef de projet Marketing et Communication et un Master 1 Marketing Communication à Bayonne, les deux années condensées en une seule grâce au financement du FONGECIF. Aujourd’hui, je suis à moins de 3 mois de valider mon cycle Master Marketing et Communication option e-business, en étant Community Manager en alternance au sein de l’entreprise Studio Biarritz.

 

Un jour tu t’es dit « je veux faire de la photographie ». Quel a été l’élément déclencheur ?

Le plaisir a clairement été l’élément déclencheur. Je ne me suis jamais réellement dit du jour au lendemain « je veux faire de la photographie », cela s’est fait naturellement. En commençant par quelques clichés avec mon iPhone au moment opportun, le rendu facilité par les couleurs du ciel me plaisait bien. La répétition de ces petits plaisirs m’a donnée envie d’aller plus loin et d’acquérir mon tout premier appareil photo d’occasion. Le plaisir grandit, la soif d’apprendre aussi. J’ai donc continué d’apprendre appareil en main et décuplant mon plaisir quotidien. J’ai depuis vendu mon premier appareil pour m’en acheter un nouveau, et mon apprentissage suit son cours, guidé par des petits plaisirs devenus passion.

 

Parle-nous de ton site Oceandecouleurs.

Oceandecouleurs illustre mes passions (photographies, voyages, écriture, lifestyle…) à travers mon regard et ma vision des choses.
Après avoir rencontré des moments difficiles, j’ai pris du recul et pris conscience de beaucoup de choses. Oceandecouleurs est pour moi le moyen d’exprimer mon ressenti par l’intermédiaire de ma plume ou de la photographie. L’objectif de mon site est de permettre aux autres de voir la vie en couleurs au gré de leur visite. S’il est atteint, ce serait pour moi une réussite.

Oceandecouleurs présente aujourd’hui des textes, des photos, des couleurs, des conseils photo, des spots photo et une partie « aventure » qui retrace tous mes séjours et voyages. Ce qui nourrit mon quotidien peut éventuellement servir à quelqu’un d’autre et c’est en partie cette notion de partage qui me pousse à alimenter mon site tous les mois.

Qui ou qu’est-ce qui t’inspire au quotidien ?

Mon inspiration quotidienne se trouve dans le bien-être personnel et il passe par des choses simples : rire, faire rire, le partage, ma famille, mes amis, l’océan et les couleurs du ciel. Chaque jour est une chance et il faut profiter de chaque journée comme si c’était la dernière. Un nouveau jour doit être une nouvelle expérience et doit se constituer des choses que nous aimons pratiquer et que nous aimons de manière générale. Ce sont clairement mes sources d’inspiration au quotidien, faire en sorte qu’aujourd’hui soit mieux qu’hier.

 

Tu photographies principalement des paysages français. Que préfères-tu justement en France et/ou chez les français ?

Il est vrai que je photographie beaucoup de paysages des coins qui m’entourent. La France est un très beau pays, rempli de magnifiques paysages très différents selon les régions.
Nous avons tendance à penser que les plus beaux décors se trouvent à l’autre bout du monde, ce qui est normal quand on voit le large panel de photos et paysages somptueux qui sont diffusés sur Internet. En revanche nous en oublions parfois la beauté de ce qui nous entoure.
Si je photographie les paysages des villes par lesquelles je passe, c’est pour rappeler que parfois les plus belles choses peuvent aussi être toutes proches de nous. Ce que j’aime donc en France, c’est l’opportunité de voir des choses magnifiques sans avoir besoin de beaucoup se déplacer.

As-tu un village français préféré ?

Estaing dans les Hautes-Pyrénées avec son lac très charmant notamment en plein hiver lorsqu’il est recouvert de neige, il offre un décor féerique et c’est un site que j’adore visiter après l’arrivée de la neige.

Quels sont tes projets futurs pour toi ou ton site ?

Tout se dessine peu à peu et de jour en jour. Aujourd’hui, mon site est pour moi le plaisir de partager mon quotidien. Le futur de mon site dépend en partie de mes lecteurs et visiteurs. Si j’ai un jour la chance et l’opportunité d’évoluer encore et de pouvoir, qui sait, en vivre et bien j’en serais très heureux. Je suis curieux de voir ce que l’avenir nous réserve, à mon site et moi. Mais une chose est sûre, j’ai bien l’intention de voir mes ambitions, mon travail et ma motivation faire bon mélange. Rien ne tombe du ciel et j’ai bien envie de le prouver et d’être un des exemples qui démontre que quand on veut et qu’on fait le nécessaire, tout est possible. Peut-être que l’avenir donnera plus de précisions que moi… (rires).

 

Maison Alpérel, le glacier gourmand et complètement givré

Découvrez des créations gastronomiques et artisanales 100% françaises....

Stooly, le mobilier éco-pratique qui fait déjà un carton

Un concept décoratif simple, pratique, élégant et durable. ...

Dai Ceramic, songe et délicatesse de la matière.

Du blanc, de la légèreté, de la fragilité aussi. Dai Ceramic est inspirée de la natur...

MOÉ, made by Nature mais surtout made pour vous.

La marque sympathique de savons et de cosmétiques Made in France qui fleurent bon les vac...