Châteauneuf-de-Mazenc

TEXTE : Camille Lepape

PHOTOS : Camille Lepape

Publié le:

29 septembre 2016

LES BONNES ADRESSES de Châteauneuf-de-Mazenc

Artisanat d’art

Jeannie Lucascéramiste plasticienne : rencontre avec notre belle céramiste, dans son atelier d’été, au cœur du village. Elle y expose ses œuvres avec d’autres artistes d’horizons différents mais aux mêmes affinités artistiques. Le thème de cette année ? « Le chuchotement des fleurs ». Un titre qui tient ses promesses puisque les œuvres de Jeannie vous emmèneront pour une balade champêtre, douce et sereine, presque silencieuse si l’on n’entendait pas le bruit fracassant des battements de votre cœur à chaque nouveau regard porté sur une toile, une céramique ou une sculpture fleuries de l’artiste. 3 place du sel, à Châteauneuf, 26160 La Begude de Mazenc

Découvrez sa Boutik’Art sur notre site ici !

Frédéric Eripretsculpteur et orfèvre : « Au fil de l’eau » est le nom de sa nouvelle collection. Pierres et métaux précieux accompagnent sa créativité élégante, soucieuse du détail. Matières brutes, formes sensuelles, Frédéric fabrique ses propres fontes selon une méthode très ancienne et ses créations nous plongent, telles des sirènes, dans cet océan scintillant et onirique de la bijouterie. Visitez son atelier, et laissez-vous bercer par la douce mélodie de l’argent, de l’opale de feu ou du quartz (entre autre), glissant sur votre peau. 205 Grand’Rue, à Châteauneuf, 26160 La Begude de Mazenc

À flanc de collines, face aux champs de tournesols et écrasé de chaleur sous un soleil d’août, le village de Chêateauneuf-de-Mazenc prend toute sa place au cœur de la Drôme provençale. Timide mais brut de caractère, laissez-vous guider par le charme sauvage et authentique de ce lieu unique !

LES BONS CHEMINS A PRENDRE dans Châteauneuf-de-Mazenc

Lavande et papillons blancs accompagnent votre début de visite dans ce village médiéval, dont les fortifications et la pierre épaisse ne vous y tromperont pas. Vous arriverez très vite sur la Place du Sel, charmante et avenante, où vous retrouverez l’atelier d’été de Jeannie Lucas, à visiter ! (Voir les « bonnes adresses » ci-dessus).

Plusieurs fois, un carrefour de ruelles s’offrira à vos yeux émerveillés, certaines montantes, et d’autres, à l’inverse, vous guideront vers le bas du village. Bien entendu, nous vous conseillons d’arpenter ces dernières à la fin de votre visite pour ne pas vous fatiguer à tout remonter, surtout si vous êtes accompagnés de vos enfants.

Direction donc l’Eglise Saint-Pierre-Aux-Liens, belle, fière témoin du temps qui passe et dont l’âme ricoche sur les pierres centenaires de l’édifice. On salue à l’intérieur le mini-musée sur la vie du village, avec des vieilles photos de Châteauneuf-de-Mazenc qui raviront les passionnés d’histoire, et les tableaux en bois près de la chapelle qui recensent les anciens noms et prénoms des jeunes filles et jeunes garçons religieux de l’époque.

Continuons notre ascension vers les ruines du beffroi, au cœur du village. Là, sous le clocher et l’ancien cadran solaire, un banc en pierre vous invite à prendre une pause face à la vue panoramique et époustouflante de la région. Enfin, tout en haut de la colline, la chapelle romane Notre-Dame de Mont-Carmel, un des plus vieux monuments du village qui servait autrefois de refuge lors d’affrontements, tient toujours debout et domine les plaines de la Drôme.

Le soleil rayonne, l’air est pur et le silence incroyable. L’endroit est parfait pour quiconque souhaite se ressourcer.

Achevez votre visite en redescendant les ruelles du village. Admirez encore une fois l’authenticité de ce village qui laisse les plantes (cyprès, roses trémières…) pousser en toute liberté et l’architecture de l’homme travailler depuis des décennies.

Ici, les maisons n’ont pas de barrières aussi ne vous y trompez pas, ce que vous croyez être parfois des jardins sont en fait les chemins que vous pouvez emprunter pour continuer votre visite. Comme dans la Grand’ Route, où vous trouverez, à gauche, les boutiques de deux artisans, et à droite, derrière la table en fer forgée sous l’acacia, une nouvelle vue sur l’horizon. Puis plus loin, des ruelles pavées, des escaliers en pierre et des lanternes qui vous laissent imaginer l’ambiance ténébreuses mais magique des soirs d’été.

Nous vous conseillons de visiter le village en fin de journée, là où la lumière dorée d’un soleil d’automne viendra enflammer les ruines élégantes et la vigne grimpante de la cité de caractère. Venez vite découvrir Châteauneuf-de-Mazenc, village sauvage et berceau du Moyen-âge, où l’histoire ne se réveillera qu’à chacun de vos pas aventureux et de vos regards curieux !